Menu
Starlink : Battle for Atlas
  • Tout support
  • PS4
  • ONE
  • Switch
Tests
  • Accueil
  • Actus
  • Tests
  • Vidéos
  • Images
  • Soluces
  • Forum
Preview : Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018
PS4 ONE Switch
Partager sur :

Bien que le catalogue d’Ubisoft s’appuie essentiellement sur une poignée de licences fortes, ce dernier réserve aux joueurs de nombreuses surprises. L’édition 2017 du salon californien fut l’occasion de présenter Starlink : Battle for Atlas, un jeu d’Action-Aventure ayant pour particularité d’enrichir l’expérience avec de véritables figurines à collectionner. A quelques parsecs de sa sortie sur consoles de salon, le protégé de l’éditeur français s’est laissé aborder.

Conditions de l'aperçu
En amont de la gamescom 2018, Ubisoft a organisé un événement à Cologne centré sur Starlink : Battle for Altas. Après une courte présentation du concept général et des principales features du jeu, nous avons pu parcourir le système Altas deux heures durant sur Nintendo Switch puis Xbox One X avec l'opportunité d'utiliser l’ensemble des vaisseaux et figurines disponibles au lancement.

Les héros de la galaxie


Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

La conquête de l’espace n’est pas le fruit du hasard, mais celle d’une rencontre fortuite… une découverte permettant à l’humain de “raccourcir les distances” et d’explorer les confins de l’univers. L’initiative Starlink est née de ce désir de repousser les frontières de la connaissance et d’établir des colonies à des années lumière de notre planète mère. Le vaisseau Equinox prend donc la route du système Atlas avec à son bord un équipage aux origines et compétences diverses et variées. A peine arrivée sur place, le vaisseau est attaqué par les forces de The Forgotten Legends menée par Grax qui en profitent pour capturer le capitaine. Sur fond de civilisation antique disparue à la technologie avancée nommée Wardens, nos intrépides héros se lancent à corps perdu dans ce space opera.

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Aussi surprenant que cela puisse paraître, la narration n’est pas laissée à l’abandon dans ce monde ouvert et structure une aventure ciselée par la plume. Le premier acte en particulier se savoure le sourire aux lèvres et souffle un vent héroïque sur une formule ayant tendance par le passé à tomber dans le piège du systèmique à outrance au détriment du scénario. Les cinématiques dignes d’un métrage animé portent un récit de science-fiction attendu, mais diablement efficace, sur lequel viennent se greffer les histoires personnelles des héros dont le point de vue altère légèrement la perception de la trame principale. Starlink : Battle for Atlas jouit d’un scénario plaisant à première vue avec ses clins d’oeil aux classiques du genre et transpire l’amour du studio pour la S-F.

Gaming Live de Starlink Battle for Atlas : Fox McCloud prend son envol sur Switch


Toys in Space

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Le choix du personnage à incarner n’est pas anodin. Mason, Razor, Judge, Levi, Hunter, etc… les huit pilotes révélés se distinguent par leur passé, mais également par leurs compétences et les atouts qu’ils dissimulent dans leur manche. Néanmoins, si Starlink : Battle for Atlas est affaire de choix, ces derniers sont temporaires. Il est tout à fait possible, voire même recommandé, d’alterner entre les différents héros ainsi que les vaisseaux parqués dans la soute afin d’exploiter au mieux leurs caractéristiques. Ces aéronefs sont ainsi classés par type aux noms évocateurs (Performance, Tank, Rocket, Energy). De ces types dépend votre approche des combats et de l’exploration. Si certains jouent le rôle de sac à points de vie, d’autres mises sur la vitesse pour parcourir de grandes distances ou un excédent en énergie pour alimenter les armes embarquées.

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Si ces vaisseaux sont entièrement personnalisables, votre imagination n’a pour limite que les équipements en votre possession. Cela ne vous aura pas échappé. Starlink : Battle for Atlas n’est pas un jeu vidéo, mais un jouet vidéo. Les figurines sont centrales à l’expérience et l’enrichissent grandement. Si le jeu d’Ubisoft est fourni avec un Starter Pack offrant de multiples possibilités, l’aventure gagne en intérêt avec les nouveaux vaisseaux, armes et héros. Starlink vous invite fortement à les combiner afin de concevoir un bolide qui vous ressemble et qui répond aux besoins de la mission en cours. Et les amateurs d’armements sophistiqués pourront s’adonner aux tests les plus farfelus. Classées selon cinq catégories (Cold, Heat, Gravity, Stasis et Kinetic), les armes et leurs effets s’entremêlent pour créer de nouvelles attaques aux effets dévastateurs.

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Et la personnalisation ne s’arrête pas là. Aux figurines et à leur combinaison s’ajoutent les modules à appliquer à votre vaisseau et aux armes. Ces bonus passifs ramassés aux quatre coins du système Atlas accroissent la puissance de feu, la vitesse ou encore la résistance du vaisseau. Les pilotes eux-mêmes apprennent au gré de l’aventure et débloquent des aptitudes utiles face aux hordes de The Forgotten Legends. Sur le papier et après quelques heures de jeux avec à disposition tout un panel de vaisseaux, de héros et d’armes, la formule d’Ubisoft fait mouche. Et l’éditeur promet de ne pas bloquer la progression des joueurs selon les figurines possédées.

Gaming Live de Starlink Battle for Atlas : Des combats mouvementés et tactiques

Chargement de la vidéo Starlink : Battle for Atlas Gaming Live

L’espace : L'ultime frontière

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

L’Homme a toujours eu les yeux rivés vers le ciel, rêvant à d’incroyables aventures par-delà les étoiles. Le jeu vidéo permet en partie d’assouvir ce fantasme d’enfant et de devenir un astronaute le temps d’un voyage pixellisé à travers le cosmos. Certes, Starlink : Battle for Atlas ne joue pas dans la même catégorie qu’un No Man's Sky en terme de quantité bien que les deux soient des “univers” ouverts. Une myriade de systèmes laisse place à sept planètes aux biomes variés et colorés. Sur les deux astres visités, plusieurs environnements exotiques filaient sous notre carlingue. Ces planètes existent et ne se résument pas à un seul type de faune et de flore. Vous l’aurez compris, l’exploration est au coeur du gameplay et Ubisoft vous incite à découvrir de vos propres yeux ces mondes aux mille et une saveurs.

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Si les inspirations des artistes sautent facilement aux yeux, ne serait-ce que par le panel de couleurs flashy étalées à perte de vue et la diversité des décors traversés, Starlink : Battle for Atlas n’en demeure pas moins une ode à la découverte et à l’émerveillement avec ses dizaines de plantes et ses créatures peuplant monts et vallées à admirer. Et l’absence de temps de chargement pour atterrir et quitter une planète est l’une des principales forces du titre. Starlink peut se targuer d’être une aventure spatiale “seamless” et non une succession d’attentes. La liberté qui s’en dégage est sans commune mesure et enivre les explorateurs du pad. Le plaisir de simplement voyager à travers l’espace et explorer prend ici tout son sens.

Starlink Battle for Atlas, une expédition spatiale grisante - gamescom 2018

Starlink : Battle for Atlas porte pourtant bien son nom. Les septs planètes et le vide de l’espace grouillent de hors-la-loi et menacent de céder sous les assauts des forces de The Forgotten Legends. Les expéditions ne sont pas de tout repos et vous obligent à vous employer pour en sortir indemne. Les combats spatiaux et terrestres ne sont jamais insurmontables, mais exigent une connaissance accrue de votre vaisseau et des ennemis afin d’exploiter au mieux leurs faiblesses selon les armes utilisées. La survie passe par le savoir et la pratique lors de ces dogfights mouvementés et tactiques. Un sentiment de satisfaction grisant vous parcourt alors l’échine lorsque l’ennemi se transforme en feu d’artifice... avant de jouir du panorama dans un calme olympien retrouvé.

Gaming Live de Starlink Battle for Atlas : Tout un univers à explorer

Chargement de la vidéo Starlink : Battle for Atlas Gaming Live
Nos impressions
Starlink : Battle for Atlas avait soulevé bien des questions lors de son annonce. Le peu d‘informations laissait planer un certain mystère autour de ce projet atypique à la croisée d’un No Man’s Sky et d’un Skylanders. Et Ubisoft pourrait être en passe de réussir ce pari osé en fusionnant exploration spatiale, jouets et récit science-fictionnelle au sein d’un univers garantissant un dépaysement constant. Seules ombres au tableau à l’heure actuelle, la peur d’une certaine redondance après plusieurs heures de jeu et l’impact des figurines sur l’expérience (en particulier pour les joueurs se contentant du Starter Pack).
Profil de Silent_Jay
L'avis de Silent_Jay
MP
Twitter
Journaliste varmdoskonhetsvard.se
07 septembre 2018 à 14:00:02
Mis à jour le 07/09/2018
gamescom PlayStation 4 Xbox One Nintendo Switch Tir Shooter Ubisoft Toronto
Commander Starlink : Battle for Atlas
PS4
49.99 €
ONE
49.99 €
Switch
49.99 €

COMMENTAIRES

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.
cyclope2
cyclope2
MP
le 09 sept. à 14:09

Le jeu a l'air sympa, mais quelqu'un peut m'expliquer, via mp par exemple se qu'est un " jeu a figurine " ????

Lire la suite...
Krungthep
Krungthep
MP
le 08 sept. à 11:01

Mouais ca remplacera pas un vrai starfox bien dynamique où on shoot des centaines d'ennemis pour faire le meilleur score.
Ici on suit des flèches...

Lire la suite...
Ikata
Ikata
MP
le 08 sept. à 10:47

La nomination d'Élite Dangerous dans ces gaming live... C'est dur à encaisser.

Lire la suite...
gian005
gian005
MP
le 08 sept. à 09:53

Merci pour l'article, ça rassure un peu après les premières impressions mitigées de tous ceux qui avait essayé.

Par contre il est dommage que vous n'evoquiez pas l'aspect technique du jeu vu que vous l'avez essayé sur Switch et sur Xbox One X.

Lire la suite...
Miksta60
Miksta60
MP
le 08 sept. à 07:44

ouer enfin jeux a figurine : bide dsl

Lire la suite...
Guarrow
Guarrow
MP
le 08 sept. à 01:31

J'attends de voir les tests, mais depuis la présentation de Star Fox sur la version Switch, le jeu m'intrigue un peu plus
En fait on dirait un StarFox meilleur que StarFox Zero, à voir une fois en jeu ... Le délire des figurines a l'air sympathique mais un peu gadget, heureusement qu'on peut changer directement sur le menu pour pas avoir à se faire chier à changer manuellement chaque morceau de vaisseau

Lire la suite...
-B-D-A-
-B-D-A-
MP
le 07 sept. à 18:41

Si ce n'est pas un jeu en ligne, ça m'intéresse. :ok:

Lire la suite...
delnico
delnico
MP
le 07 sept. à 18:24

Raz de marais annoncer pour Noël... les enfants vont avoir des étoiles dans les yeux, super concept !

Lire la suite...
Cyber-OS
Cyber-OS
MP
le 07 sept. à 17:40

Bref, si vous achetez ce jeu préparez vous à claquer un paquet de blé en figurine à la con...
Quel concept merdique... :honte:

Lire la suite...
GoldenClassiC
GoldenClassiC
MP
le 07 sept. à 17:22

l'expérience serait enrichit par des jouets ? C'est ubi qu'on va enrichir avec ce concept.

Lire la suite...
Top commentaires
Sir_Tomtom
Sir_Tomtom
MP
le 07 sept. à 14:20

Les gars, dans votre intro quand vous dites "A quelques parsecs de sa sortie sur consoles de salon, ..." ... Vous êtes au courant que le parsec est une unité de longueur hein et pas de temps ... Suffit pas de regarder Star Wars pour se la jouer geek, faut encore comprendre ce qu'on dit ^^' ...

Lire la suite...
F_Destroyer
F_Destroyer
MP
le 07 sept. à 15:32

Je trouve le design des perso absolument quelquonque, le jeu est sans doute moins beau sur Switch, mais rien que pour Fox je préférai 1000x cette version.

Et c'est cool qu'il soit vraiment intégré et pas juste en skin bonus.

Lire la suite...
Boutique
  • Starlink : Battle for Atlas PS4
    49.99 €
  • Starlink : Battle for Atlas ONE
    49.99 €
  • Starlink : Battle for Atlas SWITCH
    49.99 €
DERNIERS TESTS
  • Test : Fallout 76 : le grand rendez-vous manqué
    PC - PS4 - ONE
  • Test : Civilization VI : Un portage réussi sur Switch
    SWITCH
  • Test : Thief Simulator : Dans la peau d'un cambrioleur débutant...
    PC
Tous les tests
varmdoskonhetsvard.se
JEUX LES PLUS ATTENDUS
  • Super Smash Bros. Ultimate
    SWITCH
    Vidéo - Bande-annonce
  • Jump Force
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Bande-annonce
  • Devil May Cry 5
    PC - PS4 - ONE
    Vidéo - Gaming Live